De l’Ecole des Roches … à l’AS St Etienne

La Maison du Vallon à l’Ecole des Roches à Verneuil sur Avre (Eure 27)
Pierre Guichard créateur de l’AS St Etienne au Vallon de 1918 – 1923

Pierre Guichard est né le 8 janvier 1906 à St Etienne dans le département de la Loire (42). A la rentrée 1918, A l’âge de 12 ans il devient élève dans la Maison du Vallon à l’Ecole des Roches à Verneuil sur avre, en Normandie . Enfant plein de « vie » son père Geoffroy Guichard choisit cette Ecole pour son enseignement qui réserve au sport tous ses après midi sur le modèle des public School anglaises. En effet le jeune Pierre, 6 eme enfant sur 7 de la fratrie redouble d’énergie. Le programme sportif de l’Ecole des Roches semblait pouvoir au mieux mettre en valeur de probables aptitudes sportives, ou au pire stabiliser son énergie débordante. Il y découvre l’enseignement sportifs « Rocheux » (nom donné aux élèves et anciens élèves de l’Ecole) qui s’appuie alors sur le criquet, le basket ball, la natation, le tennis, l’équitation, l’escrime, la boxe, l’athlétisme et le foot ball. Pierre Guichard découvre ainsi le sport et sa pratique quotidienne pendant 5 ans jusqu’en 1923, date de sa sortie de l’Ecole des Roches. L’Ecole des Roches par son modèle unique en France a participé sans aucun doute à la naissance de cette passion chez cet adolescent stéphanois qui ne le quittera plus. (Cercle 1)


Pierre Guichard, numéro 20 (voir coin gauche bas) est élève à l’Ecole des Roches dans la Maison du Vallon depuis 2ans en septembre 1920.
FAMILLE Geoffroy GUICHARD Maison familiale « du bout du monde » à Feurs (42).
Photo Copyright de la ville de ST Etienne.

L’Athlétisme et le Foot-Ball seront ses deux disciplines sportives de prédilection, puisque pour la première il obtiendra une seconde place au championnat de France scolaire national et pour la seconde il fera bâtir en 1931 le célèbre stade Geoffroy Guichard à St Etienne puis créera en 1933 l’AS St Etienne, le fameux Club de Foot-Ball qui évoluera en 1ère division en prenant le nom endémique « des verts ».

A son retour en 1923 à St Etienne, il apprend « le métier  » de simple vendeur dans le premier magasin succursale de la société Casino que son père Geoffroy Guichard a crée en 1898. Fort de son expérience « Rocheuse », il s’implique dans la section sportive de la société Casino crée en 1919 au sein de l’’Amicale des employés qui existait depuis 1912. Sous le regard bienveillant de son père, Pierre Guichard accepte le poste de président de la section sportive qui lui est proposé par les cadres de l’’entreprise en 1927. Avec la volonté de donner une dimension plus importante à la section sportive, il édite un journal « Nos Sports » qui commente tous les résultats des différentes équipes qu’’il encadre (Athlétisme, football puis basket). Son ambition pour la section sportive l’’incite à agrandir ses installations sportives qui mèneront à la construction puis à l’inauguration du stade Geoffroy Guichard le 13 septembre 1931.

Stade Geoffroy Guichard construit à l’initiative de Pierre Guichard

Dans son discours d’inauguration, Pierre Guichard dévoile l’ambition du nouveau club: « fera tout pour que Saint-Etienne puisse dans le monde sportif s’affirmer et se montrer digne de la renommée qu’’elle s’’est créée dans d’autres branches d’’activité ». Le Football devient le fer de lance de la section qui devient en 1933 l’’Association Sportive de Saint-Etienne engagée dans le championnat de France de 2e division. Pierre Guichard vise la première division pour son club de football. Elle est gagnée en 1938 après cinq saisons de championnat. La Seconde guerre mondiale et le gouvernement de Vichy suppriment purement et simplement le professionnalisme au sein des clubs. En total désaccord avec cette nouvelle orientation, qui détruit quinze années d’’efforts, Pierre Guichard démissionne de la présidence du club en 1943 pour se consacrer à son entreprise dans laquelle il est amené à prendre de responsabilités importantes suite au décès de son père en 1940.

10 ans se passent, Pierre GUICHARD à la demande du Maire de la ville de St Etienne accepte de reprendre les commandes du club dont les caisses sont vides. Aidé financièrement par la ville, il réorganise, nomme les cadres du Club et laisse la Présidence en 1952 avant d’être rappelé en 1959 pour faire élire Roger Rocher en 1961 à sa place et devenir définitivement Président d’honneur du club.

Pierre Guichard 1906-1988
Vallon 1918-1923

La France sera marquée définitivement par les exploits et la ferveur Nationale que suscitera l’AS ST Etienne dans les années 70, surnommée « les verts » et encouragés par l’ emblématique « allez les verts ». (Palmarès en Football ASSE depuis sa création)

Laisser un commentaire

 

La Maison de la Prairie de l’Ecole des Roches

Prairie Automne 2018

La Maison de la Prairie  a été édifiée en 1925 par l’architecte Henri JACQUELIN sur la décision de Gaston Breton « grand argentier « de l’Ecole des Roches » au sein  de son conseil d’administration.

Lire la suite »

Maisons du Coteau et des Sablons: Gémellité et histoire commune.

Le Coteau/Les Sablons – Ecole des Roches – 11 novembre 1984 – Photo S. Adam-


L’ensemble Coteau /Sablons a été construit en 1902 par L’architecte M. Rabier. Il semble que cela soit l’architecte parisien Michel Rabier à qui on attribue aussi  le 87, Boulevard de la Villette, édifié en 1900 et détruit aujourd’hui.  L’ensemble a été traité avec les canons de l’architecture italienne.  Cet immeuble jumeau  de l’Ecole des Roches divisé en deux Maisons, le Coteau à gauche et les Sablons à droite , accueille ses tous premiers élèves à la rentrée d’octobre 1902. Une spécificité de l’Ecole des Roches… elle est constituée de Maisons, en plus des bâtiments « collectifs ».. 

Lire la suite »

Il était une fois …. Domusbook


Les, la, notre Maison.

Le terme DOMUS est très ancien. Il remonte à une étymologie indo-européenne (*dom-) qui désignait la famille sur deux générations, et tire son origine de la racine –dem-, construire.

La Domus est donc la maison familiale romaine, dont le chef de famille porte le nom de Dominus.

Le Domusbook est un programme d’organisation en réseau de nos maisons leur permettant de devenir communicantes au gré de nos envies. Ainsi la mémoire familiale sera préservée en son sein, complétée et mise à jour dès que chacun des membres du réseau Domusbook en aura l’envie, la nécessité impérieuse face au temps qui passe….. Comme l’écrit Guy Kemlin (Nais 1922-2016 – Vallon 1930-1937- X 39 – chevalier de la Légion d’honneur- croix de guerre 1939-1945 – médaille des évadés,) en préambule de ses « souvenirs de 1939-1945 »: A nos enfants, à leurs enfants et ainsi de suite…. »

Lire la suite »

Le 57 AV des Frères Lumière Lyon 8 eme: Des Lumière à Paul Bocuse en passant par David Hosansky.

57 de l’Avenue des Frères Lumières à Lyon 8 eme

Au 57 de l’Avenue des Frères Lumières à Lyon, anciennement rue Royale puis rue du Montplaisir, un hôtel particulier art nouveau construit par l’architecte Tony Blein sur commande de Antoine Lumière pour ses enfants. Ses deux fils Louis et Auguste, les deux inventeurs du cinéma (projection publique) sous l’égide de leur père, ont tout deux habité avec leurs épouses respectives qui étaient également deux soeurs, Marguerite et Rose Winkler. Puis ce fut la cadette des enfants Lumière France et son mari, un autre Winkler, Charles, qui furent les hôtes de l’Hôtel particulier. Cette demeure sur deux étages est sur le modèle du somptueux château édifié pour et par Antoine Lumière non loin de là .

Lire la suite »

Le Château de Kerbastic en Bretagne, à Guidel dans le Morbihan

Chateau de Kerbastic Guidel Morbihan Bretagne

Découvrir la lettre émouvante d’un jeune garçon à sa grand mère, d’autant plus que la lettre a 100 ans, nous rappelle l’importance des liens inter-générationnels. D’une simple missive, notre curiosité nous a amenés non sans mal et à notre grand étonnement au Château de Kerbastic en plein Morbihan.

Lire la suite »

Un samedi de janvier 1908, la Maison des Pins de l’Ecole des Roches ….

Les PINS, Maison à L’Ecole des Roches. Photo de 1933.

Cet article est dédié à la mémoire de Fouad HABIS, de nationalité Libanaise né en 1963 et hôte de la Maison des Pins de 1976 à 1981. Décédé en mai dernier, il souhaitait être enterré à l’Ecole des Roches. Un attachement à cette Maison en particulier qui s’apparente à celui de tout « Rocheux » pour sa ou ses Maisons. L’oubli est impossible …. La législation ne permettant pas cette inhumation dans l’Ecole, un arbre a été planté devant la Maison des Pins en sa mémoire par la fille du défunt venue spécialement du Liban, en présence du directeur de l’Ecole, des chefs de Maison et des capitaines de la Maison des Pins.

La Maison des Pins qui fut la première des nouvelles Maisons de L’Ecole des Roches à Verneuil sur Avre en Normandie dans l’Eure , fut construite en 1900. Un incendie ravagea entierement le 28 janvier 1903 cette première version qui fut reconstruite à l’identique pour la rentrée de 1903.

Depuis 1900 des générations entières de « Rocheux » se sont succédées, parmi lesquelles certains d’entre eux, ont été les hôtes de la Maison des Pins.

Lire la suite »

février 2019
L M M J V S D
    Mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728