Premier cercle régional

La Maison de la Prairie de l’Ecole des Roches

Prairie Automne 2018

La Maison de la Prairie  a été édifiée en 1925 par l’architecte Henri JACQUELIN sur la décision de Gaston Breton « grand argentier « de l’Ecole des Roches » au sein  de son conseil d’administration.

Lire la suite »

Maisons du Coteau et des Sablons: Gémellité et histoire commune.

Le Coteau/Les Sablons – Ecole des Roches – 11 novembre 1984 – Photo S. Adam-


L’ensemble Coteau /Sablons a été construit en 1902 par L’architecte M. Rabier. Il semble que cela soit l’architecte parisien Michel Rabier à qui on attribue aussi  le 87, Boulevard de la Villette, édifié en 1900 et détruit aujourd’hui.  L’ensemble a été traité avec les canons de l’architecture italienne.  Cet immeuble jumeau  de l’Ecole des Roches divisé en deux Maisons, le Coteau à gauche et les Sablons à droite , accueille ses tous premiers élèves à la rentrée d’octobre 1902. Une spécificité de l’Ecole des Roches… elle est constituée de Maisons, en plus des bâtiments « collectifs ».. 

Lire la suite »

Un samedi de janvier 1908, la Maison des Pins de l’Ecole des Roches ….

Les PINS, Maison à L’Ecole des Roches. Photo de 1933.

Cet article est dédié à la mémoire de Fouad HABIS, de nationalité Libanaise né en 1963 et hôte de la Maison des Pins de 1976 à 1981. Décédé en mai dernier, il souhaitait être enterré à l’Ecole des Roches. Un attachement à cette Maison en particulier qui s’apparente à celui de tout « Rocheux » pour sa ou ses Maisons. L’oubli est impossible …. La législation ne permettant pas cette inhumation dans l’Ecole, un arbre a été planté devant la Maison des Pins en sa mémoire par la fille du défunt venue spécialement du Liban, en présence du directeur de l’Ecole, des chefs de Maison et des capitaines de la Maison des Pins.

La Maison des Pins qui fut la première des nouvelles Maisons de L’Ecole des Roches à Verneuil sur Avre en Normandie dans l’Eure , fut construite en 1900. Un incendie ravagea entierement le 28 janvier 1903 cette première version qui fut reconstruite à l’identique pour la rentrée de 1903.

Depuis 1900 des générations entières de « Rocheux » se sont succédées, parmi lesquelles certains d’entre eux, ont été les hôtes de la Maison des Pins.

Lire la suite »

Le Vallon, Les Pins, Les Sablons… les Maisons de l’Ecole des Roches dessinées au début du 20 eme siècle par le professeur de dessin Monsieur Dupiré.

La route reliant la Maison de la Guichardière au centre de l’Ecole des Roches . A partir des années 1970 et jusqu’au début des années 1990 cela sera le chemin quotidien et exclusif des filles à l’Ecole des Roches .

Ces dessins qui ont servi à éditer confidentiellement ces cartes postales sont signés « Dupiré ». Ce nom est celui du premier professeur de dessin exerçant au tout début de la création de l’Ecole des Roches et engagé directement sur le bord de la nationale, face au parc de plusieurs dizaines d’hectares de l’Ecole , par Edmond Demolins lui même , le créateur des « Roches ». Sa rencontre « ouverte, singulière et cordiale » comme l’était son créateur et à l’image de l' »essence » de l’Ecole, est retranscrite page 82 du  livre du centenaire ( Pour voir cliquer ici ) .  M. Dupiré est resté 40 ans à l’Ecole des Roches . Ces cartes reproduisant ces dessins semblent dater  d’avant 1914  au regard de la petite taille des arbres devant la maison des Pins et l’absence du chemin et de la Maison de la Colline construite dans les années 1920.

 

Lire la suite »

L’Ecole des Roches de 1899-au début des années 1970

 

« L’Ecole des Roches cent ans d’histoire, images et paroles d’hier, d’aujourd’hui et de demain. » édition 2001



 

Cet ouvrage édité à un nombre d’exemplaires confidentiel donne un condensé de l’aventure des « Roches » pour ses créateurs , ses professeurs et ses élèves . Peu connue du grand public dans la réalité de son histoire et du caractère exceptionnel de son mode de fonctionnement, cet ouvrage édité en 2001 pour le centenaire de l’Ecole des Roches en 1999 en est le témoignage synthétique. L’existence de ce document historique est née de l’initiative du président des anciens élèves de l’époque, décédé cette année (2019) , Domique Remont, dont les maisons, la Guiche et les Sablons ont été les siennes durant les 10 ans passés à l’Ecole des Roches à Verneuil sur Avre dans le département de l’Eure en Normandie .

C’est ce même Dominique Remont qui a fait planté en juin 1999, lors de la fête annuelle de L’Ecole des Roches, un chêne face au bâtiment des classes, le « BAT » pour les actuels et anciens élèves, construit en 1961. Ce chêne de petite taille a échappé à la « fameuse » tempête du 25 décembre 1999 qui a fait tomber tous les pins centenaires plantés à la création de l’Ecole dans cette allée qui déservait la maison portant leur nom: La maison des Pins. Ce chêne en 2019, vingt ans après et au moment du décès de celui à l’initiative de sa mise en terre, a fière allure et devrait pouvoir  fêter le prochain centenaire de l’Ecole des Roches en 2099. C’est en tout cas sa mission pour faire le lien entre les anciens et les futurs élèves de l’Ecole des Roches. Comme l’avait voulu Dominique Remont. 

 

 

Pour consulter le livre du centenaire cliquez ici

 

 

 

Emmanuelle Lemetais le trait d’union en couleur entre maison et histoire.

Commande privée réalisée par Emmanuelle Lemetais artiste peintre spécialisé architecture . Paris 15 eme

En physique, l’espace-temps est une représentation mathématique de l’espace et du temps comme deux notions inséparables et s’influençant l‘une l‘autre. Ce sont les deux éléments constitutifs de cet attachement que tout un chacun nous avons pour les lieux qui nous sont familiers ou qui nous ont été familiers. Il en va de nos maisons d’enfance, uniques ou multiples et celles qui suivront ….  . Quoi de plus liant que la maison qui nous a vu nous élancer pour enfin accéder au monde « de ceux qui marchent debout  » ?; celles qui nous ont accompagnés dans nos jeunes années ou qui nous accompagnent encore sans que nous en ayons pour l’instant conscience ?. Ce lien est universel et se déclare clairement à tout âge . Certains mesurent cet attachement presque immédiatement et d’autres bien plus tard, … mais il n’est jamais trop tard pour se rappeler …

Lire la suite »

Les nouvelles études notariales crées en Normandie depuis 2018

La libre installation de nouvelles études notariales, pour renforcer la proximité ou l’offre de services dans les zones identifiées, a été autorisée par la loi « Macron » lorsque ce dernier n’était encore que Ministre de l’Economie de l’industrie et du numérique.

Ce qui n’empêche pas de choisir son notaire en dehors de son lieu de résidence actuel ou futur, comme auparavant.

Depuis, 1 622 nouvelles études ont vu le jour dans toute la France selon Nicole Belloubet, Ministre de la justice. Ce sont pas moins de 733 nouvelles nominations qui auront lieu à nouveau dans les mois qui viennent, selon un arrêté du 3 décembre dernier.

Congrès des Notaires de Lille 18 septembre 2017- La Ministre de la justice Nicole Belloubet

En normandie nous avons recensé par nos propres recherches, puisqu’aucune liste n’est établie, pas moins de 38 nouvelles études.

Lire la suite »

La Guichardière point de départ de la « start up » Ecole des Roches en 1899

La Guichardière – Maison des Demolins dès 1891- Ecole des Roches –

Il existe peu de témoignages sur l’hôte de cette maison qui deviendra le lieu de réflexion et de départ d’une aventure qui commencera dès la dernière année du 19 eme siècle pour continuer tout au long du 20 eme siècle et se confirmer en cette fin de deuxième décennie du 21 eme siècle .

Lire la suite »

« La Vie et l’Ecole ». La vie à l’Ecole des Roches en 1929, il y’a 90 ans: la Maison rien que la Maison !

L’Ecole des Roches vue aérienne de l’entre deux guerres mondiales ( 20 eme siècle…)

« La Vie et l’Ecole », est le titre de l’article écrit le 8 mai 1929 dans le journal Le Temps par Hippolyte Parigot, auteur en 1894 de « Le théâtre d’hier », récompensé par l’Académie Française par le prix Bordin et en 1899 « Le drame d’Alexandre Dumas », récompensé par l’Académie Française par le prix Narcisse Michaud. Cet article entraine le lecteur dans la découverte de l’Ecole des Roches et de sa vie interne. L’article est très judicieusement construit en abordant ce qui fait la particularité de l’Ecole où tout se passait dans ses Maisons, et ce qui perdurait quand votre serviteur était lui même un des hôtes de ces maisons au milieu des années 1980. Le bâtiment des classes et l’enseignement scolaire étant une des parties annexes de la genèse de l’Ecole comme l’avait pensée en 1898 et crée en 1899 Edmond DEMOLINS .


Lire la suite »

De l’Ecole des Roches … à l’AS St Etienne

La Maison du Vallon à l’Ecole des Roches à Verneuil sur Avre (Eure 27)
Pierre Guichard créateur de l’AS St Etienne au Vallon de 1918 – 1923

Pierre Guichard est né le 8 janvier 1906 à St Etienne dans le département de la Loire (42). A la rentrée 1918, A l’âge de 12 ans il devient élève dans la Maison du Vallon à l’Ecole des Roches à Verneuil sur avre, en Normandie . Enfant plein de « vie » son père Geoffroy Guichard choisit cette Ecole pour son enseignement qui réserve au sport tous ses après midi sur le modèle des public School anglaises. En effet le jeune Pierre, 6 eme enfant sur 7 de la fratrie redouble d’énergie. Le programme sportif de l’Ecole des Roches semblait pouvoir au mieux mettre en valeur de probables aptitudes sportives, ou au pire stabiliser son énergie débordante. Il y découvre l’enseignement sportifs « Rocheux » (nom donné aux élèves et anciens élèves de l’Ecole) qui s’appuie alors sur le criquet, le basket ball, la natation, le tennis, l’équitation, l’escrime, la boxe, l’athlétisme et le foot ball. Pierre Guichard découvre ainsi le sport et sa pratique quotidienne pendant 5 ans jusqu’en 1923, date de sa sortie de l’Ecole des Roches. L’Ecole des Roches par son modèle unique en France a participé sans aucun doute à la naissance de cette passion chez cet adolescent stéphanois qui ne le quittera plus. (Cercle 1)


Lire la suite »

février 2020
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829